Brico et déco pour la maison

Planter des roses dans son jardin

Les roses gratifient non seulement votre maison d’une belle floraison colorée, mais également d’une protection contre les effractions grâce leurs épines. En effet, la plantation de rosiers sous les fenêtres et tout autour du jardin est plus stratégique qu’ornementale. Cependant, leur beauté surpasse presque toutes les fleurs de jardin, ce qui en fait des plantes décoratives d’exception. 

Quelles sont les différentes variétés de rosiers ?

Il existe plusieurs variétés de rosiers : buisson, paysager ou arbustif, couvre-sol, grimpant et  miniature. Leur fleur se décline en différentes couleurs allant du blanc au rouge. Il y a également des roses bleus, mais elles sont très rares. Les plus répandus sont les rosiers buisson. Ces derniers ne font pas plus de 1 mètre et se plante en massifs et sur les bordures des allés. Le rosier paysager ou arbustif, par contre, est plus grand et plus vigoureux. Elle se plante donc au milieu du jardin comme élément décoratif. Quant aux rosiers couvre-sol, cette variété se cultive sur des terrains pentus comme tapis, leur floraison offre un effet particulier. Pour finir, il y a les rosiers grimpants qui sont plus adaptés aux tonnelles et aux pergolas.

Planter des roses dans son jardin

A quelle saison planter un rosier ?

La période de floraison d’un rosier se trouve de mai à octobre.  La saison idéale pour la plantation des rosiers est donc en automne. Cela favorise l’enracinement avant la reprise. Le Printemps est aussi une saison parfaite pour planter vos roses, surtout si elles sont en conteneur ou en pot. Lorsque vous choisissez cette méthode, il faut arroser généreusement les pieds durant les premiers mois suivant leur mise en terre. Les roses sont particulièrement résistantes au froid, vous pouvez donc planter vos rosiers en hiver. Toutefois, durant toute la saison, il faut protéger les pieds pour qu’ils ne gèlent pas.

Comment planter un rosier dans son jardin ?

Pour planter un rosier correctement, il faut commencer par préparer la terre quelques jours avant la plantation. Un sol bien travaillé favorise l’enracinement et le bon développement de vos pieds. Pour alléger le sol, vous pouvez utiliser du sable grossier, du gravier, du compost ou fumier décomposé et de la dolomie. Sachez que les roses, quelle que soit sa variété, savent s’adapter à tous les types  de sols. Après la préparation de votre parterre, faites-y un trou de 50 x 50 x 50 cm. Puis, taillez les racines et supprimez les parties cassées ou abîmées. Lorsque vous enterrez les racines, vous devez le faire de manière naturelle afin que ces puisse s’enfoncer facilement dans le sol. Le point de greffe doit être légèrement enterré. Une fois la plantation terminée, arrosez vos pieds d’une pluie fine.

Partagez sur votre réseau !

Laissez un commentaire