Repeindre un meuble

Au cas où la peinture d’un meuble serait abîmée, mieux vaut la rénover. Pour ce faire, il est préférable de refaire toute la teinte en entier. Ce travail requiert quelques astuces permettant d’avoir de jolies couleurs à l’intérieur du foyer. Il existe, à cet effet, divers matériels nécessaires.

Les matériels nécessaires et la préparation

Pour la rénovation de la peinture d’un meuble, il faut quelques ustensiles. Afin de mener à bien la mission, il est nécessaire d’avoir une éponge ou une brosse avec un chiffon, un rouleau ou un pinceau, du papier de verre pour bois et des linges. Pour la protection individuelle, mieux vaut s’équiper de gants, de lunettes et de masque. Avant d’entamer le travail, le bois doit être préparé. Les différents composants du meuble doivent aussi être démontés : tiroirs, poignées, portes…

Repeindre selon l’état de la peinture du meuble

Si la peinture du meuble est encore en bon état, il suffit de la dépoussiérer et de nettoyer avec un linge. Vous pouvez vous servir de l’éponge ou de la brosse. Puis vient l’étape du ponçage avec le papier de verre (à grains fins). Durant cette phase, il faut toujours suivre les veines du bois. Au cas où la peinture serait déjà abîmée, la préparation sera plus importante. Aussi, un décapage s’impose. Cela requiert un produit spécial comme du white spirit, du pétrole ou un autre décapant.

Le travail de peinture à proprement dit

Le ponçage ou le décapage aboutit au rebouchage des trous et des fissures présentes. Puis vient la couche de fond : cette première application cache les défauts du bois et permet à la peinture de mieux adhérer. L’ustensile adapté reste le pinceau ou le rouleau, selon la surface à peindre. Le séchage a une durée variable, en fonction de la peinture utilisée. La peinture finale est appliquée de manière alternative : verticale et horizontale par exemple.

Partagez sur votre réseau !

Laissez un commentaire